Activités partagées - IPAC : nouveau règlement

Publié le 1 septembre 2012
  • 1 de 1
     

Le Règlement sur certaines activités de première assistance chirurgicale pouvant être exercées par une infirmière, adopté par le Collège des médecins du Québec, est entré en vigueur le 2 mai 2012.

Nouvelles dispositions

Ce règlement apporte des précisions quant aux techniques chirurgicales et aux actes cliniques qu'une infirmière première assistante en chirurgie (IPAC) peut exécuter en présence du chirurgien et selon une ordonnance :

  • Utiliser et installer divers instruments et appareils chirurgicaux complexes à l'intérieur du site opératoire;
  • Inciser, manipuler, disséquer et prélever des tissus;
  • Exécuter certaines étapes de la procédure chirurgicale à l'intérieur du site opératoire;
  • Choisir et utiliser une méthode d'hémostase en profondeur;
  • Suturer des plans profonds de la plaie chirurgicale et ligaturer en profondeur.

Nouvelle responsabilité

L'IPAC peut procéder seule à l'ouverture et à la fermeture de la plaie chirurgicale, à condition que le chirurgien soit présent dans le bâtiment et disponible en tout temps pour intervenir rapidement.

Nouveaux lieux

L'IPAC peut exercer ses activités hors d'un centre hospitalier, soit dans un centre médical spécialisé au sens de la Loi sur les services de santé et les services sociaux ou dans un cabinet privé de professionnels dans le cadre des services médicaux dispensés à titre de « clinique médicale associée ».

Formation et expérience : exigences assouplies

Le Règlement assouplit également les exigences de formation et d'expérience clinique requises pour exercer les activités de première assistance chirurgicale.

Pour consulter le nouveau règlement, visitez la page « Lois et règlements ».

Mots-clés