Soutien aux aînés à domicile : recommandations de l'OIIQ

Publié le 13 avril 2017
  • Réflexion sur le soutien aux aînés à domicile
    1 de 1
    Réflexion sur le soutien aux aînés à domicile 

L’OIIQ publie 17 recommandations qui permettront d’offrir de meilleurs soins et services aux aînés à domicile. À lire.

Historique

À l’hiver 2017, le ministre de la Santé et ses collègues ont mené une démarche de consultations des acteurs clés dans le but de recenser les meilleures pratiques en soutien à domicile dans le réseau.

L’OIIQ s’est senti particulièrement interpellé par cette démarche qui vise à améliorer la sécurité et la qualité de vie de nos aînés à domicile, démarche qui cible tout particulièrement les personnes vulnérables dont la perte d’autonomie est souvent une conséquence de problèmes complexes et évolutifs de santé physique ou mentale.

L’OIIQ présente ses réflexions au ministre

Fort de son mandat de protection du public, l’OIIQ a présenté au ministre ces réflexions, adoptées par son Conseil d’administration. Elles énumèrent ce que l'OIIQ juge être les approches, les enjeux et les éléments clés en lien avec les bonnes pratiques cliniques et organisationnelles du soutien à domicile, à l’intention des aînés en perte d’autonomie présentant des enjeux cliniques complexes.

Recommandations pour de meilleurs soins et services

L’OIIQ y émet 17 recommandations qui, à son avis, permettront d’offrir de meilleurs soins et services aux aînés à domicile.

Globalement, l’OIIQ est d’avis que l’admissibilité des personnes au soutien à domicile doit être fondée sur l’évaluation de leurs réels besoins et sur le plan d’intervention qui en découle, et ce, dans une organisation de services intégrés, soutenue par la gestion de cas.

» Lisez Réflexion sur le soutien aux aînés à domicile

Mots-clés