Portrait de Lucie Tremblay
Éditorial de la présidente
Lucie Tremblay
Suivez la présidente sur les réseaux sociaux
     

Une rentrée placée sous le signe de la gouvernance

Publié le 21 Septembre 2016

Chers collègues,

L’Ordre des infirmières et infirmiers (OIIQ) prend les rênes de la rentrée! Je ne le dirai jamais assez : si nous voulons exercer un leadership infirmier, nous devons prendre notre place, occuper l’espace public et défendre nos dossiers stratégiques devant les instances. Nous avons le pouvoir de changer les choses, une victoire à la fois, et de transformer le réseau de la santé en favorisant une utilisation optimale des ressources infirmières et un accès équitable aux services de santé.

Projet de loi no 98 : le véritable enjeu

Le 13 septembre dernier, l’OIIQ s’est exprimé sur le projet de loi no 98 à la Commission des institutions à Québec, après le dépôt de son mémoire intitulé Passez à l’action. Nous avons présenté notre position pour résoudre les problèmes d’intégration professionnelle des candidats infirmiers admis par équivalence. Et nous avons demandé au gouvernement de s'engager à prendre les mesures nécessaires pour faciliter l’accès aux formations d'appoint et aux stages cliniques, l’un des obstacles reconnus à l’entrée sur le marché du travail.

Alors que l’OIIQ met tout en œuvre pour admettre les diplômés hors Québec, nous avons aussi fait la démonstration que plusieurs goulots d’étranglement complexifient les processus d’admission et la reconnaissance des compétences, et ne permettent pas de répondre aux exigences et attentes établies par l’OIIQ.

L’OIIQ protège le public en assurant la compétence de ses membres, qu'ils soient diplômés du Québec ou diplômés hors Québec. Cette vérification de compétence fait l’objet d’une grande rigueur et ne souffre aucun compromis pour la protection du public, qui est notre priorité. Tout notre mémoire est porté par nos valeurs de gouvernance (confiance, bienveillance, respect et équité). Nous avons donc demandé au gouvernement davantage de transparence en vue d’améliorer les processus d’admission et la reconnaissance des compétences.

De plus, nous avons soutenu la nécessité de moderniser la gouvernance des ordres professionnels. Le CA de l’OIIQ a d’ailleurs déjà entamé des travaux sur le sujet depuis quelques années. Il a identifié plusieurs scénarios susceptibles de favoriser l’émergence d’un nouveau CA, lesquels visent à respecter les paramètres annoncés par le projet de loi no 98, mais également à maintenir les structures régionales existantes. Nous aurons des communications régulières avec vous à ce sujet au cours des prochains mois.

Une formation renouvelée sur le Code de déontologie

Pour la rentrée 2016, l’OIIQ met à votre disposition une toute nouvelle formation sur le Code de déontologie des infirmières et infirmiers (2015), disponible en ligne dès maintenant. Cette formation s’adresse aux membres, mais aussi aux étudiants, qui désirent mieux connaître le Code de déontologie renouvelé dans le contexte de la pratique professionnelle au quotidien. S’inspirant de situations concrètes et de milieux cliniques différents, la formation détermine et justifie la conduite professionnelle à adopter lorsque vous vous retrouvez dans des situations comportant des aspects déontologiques.

Guide éclairant pour le professionnel destiné à protéger le public, le Code de déontologie est un outil qui reflète les principes et orientations de base de notre profession. Renouvelé l’an dernier pour que les compétences infirmières soient en phase avec les connaissances scientifiques, les technologies de la santé et les besoins de la population, il nous rappelle nos devoirs et obligations et nous guide en la matière.

Je vous encourage donc vivement à suivre cette formation conçue pour vous!

Dans un même esprit, l’OIIQ travaillera sans relâche dans les prochains mois pour accroître la collaboration interprofessionnelle, moderniser la gouvernance et développer nos dossiers stratégiques, dont l’autonomie professionnelle et le droit de prescrire, qui constituent autant de leviers infirmiers pour l’atteinte de nos rêves et ambitions.

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter un automne à la mesure de vos aspirations et à vous donner rendez-vous à notre assemblée générale annuelle et à notre congrès 2016.

Bonne rentrée!

Lucie Tremblay

Présidente

Mots-clés