Portrait de Lucie Tremblay
Éditorial de la présidente
Lucie Tremblay
Suivez la présidente sur les réseaux sociaux
     

Soins de fin de vie : une formation en ligne pour tous les membres

Publié le 31 mars 2016

Chers collègues,

C'est avec une certaine fierté que je participais ce matin à une conférence de presse conjointe avec la Société canadienne du cancer (SCC) au cours de laquelle nous avons annoncé qu’une formation sur les soins palliatifs est désormais offerte en ligne. Financée en partie par la Société canadienne du cancer, cette formation intitulée : « L’approche palliative : lorsque tout reste à faire » donne accès au savoir essentiel pour offrir des soins palliatifs.

Vous le savez, la question des soins palliatifs tient à cœur à toute la profession infirmière? Prodiguer des soins palliatifs à un être humain représente à nos yeux un moment fort de notre pratique. Ceci nous permet de vivre des instants privilégiés, uniques et empreints de richesse, que peu de gens auront l'occasion de connaître. Nous établissons ainsi avec le patient et ses proches une relation étroite fondée sur la confiance, la bienveillance, le respect et l’équité. Des valeurs fortes, des valeurs qui collent à notre profession et qui nous préparent soigner le patient avec dignité.

Ce rôle d'accompagnement est d'une importance inouïe pour le patient et les proches. C'est pourquoi, cette formation complémentaire revêt un caractère si précieux pour nous.

En effet, qui mieux que l’infirmière ou l’infirmier procède à l’évaluation, au traitement et au suivi des symptômes d’un patient en fin de vie? Qui mieux que l’infirmière ou l’infirmier assure une surveillance clinique du début des soins palliatifs au décès du patient? Qui prodigue les soins de confort? Qui est plus à même d’informer, d’écouter et de soutenir la famille et les proches tout au long de cette période?

Bien sûr, nos interventions sont pratiquées dans un esprit de collaboration et s’inscrivent en tout temps dans une complémentarité avec les membres de l’équipe interprofessionnelle qui accompagne le patient et sa famille. Nos compétences nous confèrent un rôle essentiel pour ultimement prendre soin, ensemble avec humanité.

Il y a indéniablement de grands besoins pour des soins palliatifs à travers le continuum de soins. La Loi concernant les soins de fin de vie, entrée en vigueur en décembre, entend corriger une inégalité, puisque selon leur région de résidence, l’accès des Québécois aux soins palliatifs varie sensiblement. Cette Loi suscite donc l’espoir pour chacun de disposer, au moment nécessaire, et dans le milieu de son choix, de soins de fin de vie de qualité.

Chaque infirmière et chaque infirmier, peu importe son lieu d’exercice, pourra bénéficier d’une formation à l’approche palliative, car chacune et chacun constituent un maillon essentiel dans l’offre de soins de fin de vie, à la fois auprès des patients, de leur famille et de leurs proches, mais aussi auprès des autres professionnels.

Cette formation aidera nos membres à répondre de la manière la plus adéquate possible, aux besoins des patients et de leur famille, à les aider, à les soutenir et à les écouter en leur donnant en tout temps une information appropriée, en répondant à leurs questions et à leurs inquiétudes, pour au final contribuer à un meilleur accompagnement, du début des soins palliatifs, à la période suivant le décès.

Dorénavant, tous les infirmiers et infirmières en soins de première ligne, seront susceptibles d’intervenir auprès de personnes qui requièrent des soins palliatifs ou de fin de vie, peu importe leur âge, dans le respect de leurs valeurs, de leurs croyances et leurs traditions. L'approche humaniste de la profession infirmière favorise une relation thérapeutique riche avec le patient et sa famille.

Au nom de la santé des Québécois, nous souhaitons contribuer au déploiement des meilleures pratiques et façonner les soins infirmiers de l'avenir.

Lucie Tremblay

Présidente de OIIQ

Mots-clés