Portrait de Lucie Tremblay
Éditorial de la présidente
Lucie Tremblay
Suivez la présidente sur les réseaux sociaux
     

2017 : année de la profession infirmière

Publié le 16 novembre 2016

Chers collègues,

Notre assemblée générale annuelle (AGA) vient de se terminer, tout comme notre Congrès. Je souhaite revenir sur ce double rendez-vous important de la vie démocratique de l’Ordre, mais aussi, dès maintenant, nous projeter vers 2017.

2016 : année marquante

L’année 2016 aura marqué l’histoire de la profession grâce à l’entrée en vigueur de la prescription infirmière. Elle aura aussi permis à l’OIIQ de confirmer son leadership et son influence comme acteur clé de l’évolution du système de santé québécois. J’ai aussi pu porter, par le truchement des médias nationaux et régionaux, la voix de notre profession afin de, jour après jour, faire connaître notre expertise, démontrer ce qu’apporterait davantage d’autonomie professionnelle et promouvoir les solutions infirmières, leur efficacité et leurs avantages, afin de répondre aux besoins de la population tout en respectant notre mandat premier : protéger le public.

Des délégués-ambassadeurs de la profession infirmière

Cependant, le pouvoir d’influence d’un seul membre de la profession infirmière n’est rien au regard de celui de 1 000 infirmières et infirmiers. C’est pour cette raison que, lors de l’AGA, les quelque 1 000 délégués présents ont décidé de devenir les ambassadeurs de la profession. Toute l’année, ils porteront un bracelet mauve à l’effigie de l’OIIQ, symbole de leur engagement à représenter la voix du leadership infirmier dans leur communauté. Ils incarneront notre détermination commune à travailler sans relâche en vue d’améliorer l’accès aux soins pour l’ensemble de la population québécoise.

De l’importance des voix régionales

Cette idée forte, celle des délégués-ambassadeurs, est aussi une manière de reconnaître et de souligner le rôle essentiel et l’importance de la contribution des douze régions qui composent l’OIIQ; elles constituent sa base sur le terrain.

Ces délégués-ambassadeurs seront vos interlocuteurs privilégiés. Ils pourront vous informer, répondre à vos questions et relayer vos commentaires et suggestions au cours de rencontres régulières prévues avec moi. Je vous invite à les interpeller, car la voix de ces 1 000 délégués ambassadeurs n’est rien comparée à vos 74 000 voix unies. J’aimerais vous entendre, vous écouter. Abordez-les, parlez-leur. Ils sont identifiables grâce à leur bracelet et ont en main tous les outils pour me contacter rapidement. Je vous invite aussi à me suivre et à m’écrire sur Facebook : Lucie Tremblay – Présidente.

2017 : année de la profession infirmière

Au Congrès, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, a martelé, et je le cite : « l’année 2017 sera l’année des infirmières et des infirmiers. Des annonces viendront sous peu pour confirmer l’arrivée de 2 000 IPS d’ici 2024 ». Croyez bien que l’OIIQ sera vigilant, car il reste beaucoup à faire : formation initiale, prescription infirmière, pratique avancée, intégration des infirmières praticiennes spécialisées (IPS), autonomie infirmière, présence infirmière en CHSLD et soins de fin de vie.

Un projet de société commun

En 2017, toujours aussi déterminés à protéger le public et à répondre à ses besoins, nous poursuivrons nos efforts pour défendre notre expertise professionnelle et notre autonomie. Nous avons fait des avancées collectives, notamment grâce à l’obtention du droit de prescrire et à des solutions infirmières mises de l’avant telles que celles de la coopérative de solidarité SABSA, du Centre de prévention clinique du CLSC de Verdun ou bien encore du projet « Faisons équipe contre le cancer », une initiative d’infirmières du service d’oncologie et des soins à domicile du CISSS de la Gaspésie.

C’est ensemble que nous irons encore plus loin. C’est là le sens de notre démarche : collectivement, prenons en main notre rôle de leader afin de guider et de façonner les nouveaux modèles de soins infirmiers pour qu’ils répondent aux besoins de santé actuels des patients d’aujourd’hui et de demain.

Lucie Tremblay,

Présidente de l’OIIQ

» Suivez-moi sur Facebook

Mots-clés