Portrait de Jessica Rassy
Chronique Jeunesse
Jessica Rassy

Connaissez-vous les CRI? Testez vos connaissances!

Publié le 21 août 2017

Connaissez-vous les Comités relève infirmière (CRI)? Je vous propose de tester vos connaissances! Vrai ou faux : à vous de jouer. Cliquez sur la bandeau noir pour dévoiler la réponse.

Le CRI a un rôle similaire à celui d'un comité social : créer un sentiment d'appartenance à son milieu.

Faux. Il est vrai que, dans la majorité des établissements, le CRI :

  • augmente le sentiment d'appartenance;
  • facilite l'intégration de la relève en offrant de l'écoute et du soutien de pairs;
  • a une fonction consultative auprès de la direction des soins infirmiers (DSI) et du conseil des infirmières et infirmiers (CII).

Mais, en fait, le CRI a pour rôle :

  • de soulever les problématiques qui concernent la relève;
  • d'émettre des recommandations et des avis à la DSI et au CII;
  • d'être la voix de la relève infirmière et de trouver des solutions aux enjeux qui la touchent
Il existe des CRI dans tous les établissements.
Faux. Bien qu’il existe maintenant une quinzaine de CRI au Québec, certains établissements n’en ont pas encore.
Il est possible de créer un CRI sans expérience au sein d'un comité.

Vrai. Temps et motivation suffisent! Dans chaque région du Québec, un membre du Comité jeunesse régional assure un lien avec le CRI. Ce membre vous accompagnera dans vos démarches et vous aidera à surmonter les défis potentiels.

N'hésitez pas à communiquer avec votre Comité jeunesse régional à ce sujet! Sachez aussi que, pour faciliter la création d'un CRI dans un établissement, une trousse de départ gratuite est disponible en ligne. Vous y trouverez des documents de référence et de travail (modèle de procès-verbal, d'ordre du jour, de plan d'action, etc.) facilement adaptables à votre établissement.

» Consultez la Trousse de départ pour les CRI (PDF)

Il n'existe aucune donnée probante au sujet des CRI du Québec.

Faux. Un projet de recherche sur l'expérience des membres d'un CRI a été réalisé par le Comité jeunesse de Montréal/Laval. Il sera présenté en primeur au Congrès de l'OIIQ.

» Consultez le programme du Congrès

La collaboration ainsi que la communication entre le Comité jeunesse provincial, les comités jeunesse régionaux et les CRI sont essentielles au développement de la relève infirmière.

Vrai. La relève infirmière représente 30 % de l'effectif de la profession! Il est essentiel d'unir nos voix et de travailler ensemble à des objectifs communs.

Cette collaboration permet, entre autres, au Comité jeunesse provincial :

  • d'accroître sa représentativité lors de ses prises de position nationales dans les différents dossiers;
  • de proposer de meilleures solutions pour faciliter l'adaptation des nouveaux membres aux réalités des milieux.

Jessica Rassy,

Présidente du Comité jeunesse provincial

Vous avez des questions concernant les CRI ou le Comité jeunesse? Vous voulez partager vos expériences avec nous ou souhaitez vous impliquer? N’hésitez pas à m’écrire à : comitejeunesse.presidente@oiiq.org.

Mots-clés