Tournée de la présidente en région : mettre l’expertise infirmière en valeur

Publié le 28 mai 2015
  • 1 de 1
     

L’année 2015 s’annonce comme une année charnière pour la profession infirmière, d’une part, en raison des changements importants qui seront apportés au secteur de la santé au Québec et, d’autre part, parce que ces changements offriront de nombreuses occasions de démontrer à quel point les infirmières et les infirmiers exercent un rôle clé auprès des patients.

C’est sur cette toile de fond que se déroule cette année la tournée de la présidente de l’OIIQ. Occasion privilégiée de rencontre et d’échange des infirmières et des infirmiers d’établissements de santé de partout au Québec, cette tournée permet également de faire le point sur la vision et les priorités de l’Ordre avec les membres lors des assemblées générales annuelles régionales.

Par ailleurs, un accent important sera aussi mis cette année sur les relations avec la presse régionale, avec la collaboration des présidentes et présidents des ordres régionaux. L’objectif : répondre à leurs questions au sujet des enjeux de santé spécifiques de leurs territoires respectifs et faire des liens avec la vision et les six priorités de l’Ordre au sujet de l’expertise infirmière. L'amélioration de l'accès aux soins de proximité pour la population du Québec grâce à la mise à profit des compétences des infirmières et infirmiers sera donc au cœur de ces rencontres.
 

Les six priorités en bref

Les actions clés prévues en 2015-2016 incluent notamment la mise en œuvre de six priorités d’action précises, inspirées par un même fil conducteur, soit le rehaussement de la qualité, de la sécurité et de l’efficacité des soins offerts. La stratégie pour y parvenir reposera sur l’utilisation optimale des compétences des infirmières, c'est-à-dire la mise à contribution de leurs compétences, la prise de mesure pour assurer leur présence accrue en différents points névralgiques du réseau et l’invitation à une collaboration soutenue entre les professionnels de la santé.
 

Les six priorités formulées par l’OIIQ pour 2015-2016

  • Habiliter les infirmières à prescrire dans certaines situations cliniques (santé publique, soins de plaies et certains services de soins courants) afin d’améliorer la continuité des soins et de réduire les délais d’attente pour certains services.
  • Assurer une présence infirmière suffisante en CHSLD en vue de la prestation des soins particuliers requis par une clientèle vulnérable qui requiert une pratique clinique de pointe.
  • Soutenir une gouvernance forte en soins infirmiers au sein des 34 nouveaux centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS).
  • Mobiliser les parties prenantes autour de la prestation sécuritaire des soins infirmiers.
  • Participer avec le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) à l’implantation de six projets vitrines avec des infirmières praticiennes spécialisées en CHSLD et intégrer 2000 infirmières praticiennes spécialisées au réseau, notamment en première ligne.
  • Soutenir la collaboration interprofessionnelle en vue de répondre aux besoins de suivis rapprochés, en interdisciplinarité, d'un nombre fort important et grandissant de malades chroniques.

 

Mots-clés