Psychothérapie : élargissement de la couverture publique

Publié le 6 décembre 2017
  • Psychothérapie : élargissement de la couverture publique
    1 de 1
     

Dix ordres professionnels du domaine de la santé mentale et des relations humaines, dont l’OIIQ, saluent l’annonce de l’élargissement de la couverture publique de la psychothérapie.

Un financement récurrent attendu

L’investissement récurrent de 35 millions de dollars, annoncé par le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, et qui permettra le démarrage de ce programme au cours de la prochaine année, est une bonne nouvelle pour les personnes aux prises avec un problème de santé mentale.

Santé mentale au Québec

Au Québec, près d’une personne sur cinq présentera, à un moment de sa vie, un problème de santé mentale.

Cette annonce témoigne de la volonté affichée de répondre aux besoins criants en santé mentale et au manque d’accessibilité à des traitements reconnus. Elle devrait rendre les services plus accessibles.

Rappelons que, depuis l’entrée en vigueur du projet de loi no 21 en 2012, outre les médecins et les psychologues, de nombreux autres professionnels, s’ils détiennent un permis de psychothérapeute, peuvent offrir les services de psychothérapie. Ce sont : les conseillers et conseillères d’orientation, les criminologues, les ergothérapeutes, les infirmières et infirmiers, les psychoéducateurs et psychoéducatrices, les sexologues, les travailleurs sociaux et les thérapeutes conjugaux et familiaux.

Les signataires :

  • Dr Charles Bernard, Collège des médecins du Québec
  • Josée Landry, c.o., Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec
  • Alain Bibeau, erg., M. Sc., Ordre des ergothérapeutes du Québec
  • Lucie Tremblay, inf., M. Sc., Adm.A., CHE, Ordre des infirmières et infirmiers du Québec
  • Paul-André Gallant, M.P.O., orthophoniste – Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec
  • Denis Leclerc, ps. éd., Ordre des psychoéducateurs et psychoéducatrices du Québec
  • Dre Christine Grou, Ordre des psychologues du Québec
  • Josée Rioux, Ordre professionnel des criminologues du Québec
  • Nathalie Legault, M. A., sexologue, Ordre professionnel des sexologues du Québec
  • Guylaine Ouimette, T.S., Ordre des travailleurs sociaux et des thérapeutes conjugaux et familiaux du Québec