Prescription infirmière : titulaires d’un DEC, ça vous concerne

Publié le 27 novembre 2017
  • Prescription infirmière : Titulaires d’un DEC, ça vous concerne
    1 de 1
    Titulaires d’un DEC : Suivez la formation dès maintenant! 

Vous êtes concerné si vous répondez OUI aux deux questions suivantes :

  • Je suis titulaire d'un diplôme d'études collégiales (DEC) en soins infirmiers;
  • Le 30 juin 2017, j'appliquais des ordonnances collectives dans les domaines visés par le Règlement sur certaines activités professionnelles qui peuvent être exercées par une infirmière et un infirmier (soins de plaies ou santé publique, dont la contraception et les ITSS).
Ordonnances collectives concernées en soins de plaies : Cliquez pour voir la liste.
  • Prescrire les analyses de laboratoire (préalbumine, albumine et culture de plaies)
  • Prescrire les produits, les médicaments et les pansements reliés au traitement des plaies et aux altérations de la peau et des téguments suivants :
    • Les produits créant une barrière cutanée;
    • Les médicaments topiques, sauf la sulfadiazine et ceux relatifs au traitement dermatologique ou oncologique;
    • Les pansements.
Ordonnances collectives concernées en santé publique : Cliquez pour voir la liste.
  • Prescrire la contraception hormonale, un stérilet ou la contraception orale d’urgence, selon le protocole national développé dans le cadre d’une activité qui découle du programme national de santé publique;
  • Prescrire le supplément vitaminique et l’acide folique en périnatalité;
  • Prescrire un médicament pour le traitement de la pédiculose;
  • Prescrire un médicament pour la cessation tabagique, sauf la varenicline et le bupropion;
  • Prescrire le traitement d’une infection gonococcique ou d’une infection à Chlamydia trachomatis chez une personne asymptomatique ayant eu un résultat d’analyse positif au dépistage et prescrire les tests de contrôle, selon le protocole national développé dans le cadre d’une activité qui découle du programme national de santé publique;
  • Prescrire un médicament pour le traitement d’une infection gonococcique ou d’une infection à Chlamydia trachomatis chez une personne asymptomatique identifiée comme partenaire sexuel d’une personne présentant l’une ou l’autre de ces infections et prescrire les tests de contrôle, selon le protocole développé dans le cadre d’une activité qui découle du programme national de santé publique.

Important changement

Cet important changement concernant la prescription infirmière et l'abolition des ordonnances collectives en regard des activités visées par le Règlement sur certaines activités professionnelles qui peuvent être exercées par une infirmière ou un infirmier*.

Afin d'éviter une éventuelle rupture de services et de soins lors de l'abolition des ordonnances collectives (31 mars 2018), l'OIIQ a obtenu la reconnaissance de l'expertise des titulaires d'un DEC par l'introduction dans le Règlement d'une « clause de reconnaissance de droits acquis ».

» Lisez la foire aux questions sur le sujet.

Condition importante :

Pour bénéficier de la clause dite « de reconnaissance de droits acquis », vous devez avoir suivi la formation Prescription infirmière : appropriation de la démarche et considérations déontologiques AVANT l'entrée en vigueur du nouveau Règlement*.

» Je suis la formation.

Des questions?

» Prescription infirmière : pour tout savoir

» Lisez Deux ordres professionnels – OIIQ et CMQ – unis pour un meilleur accès aux soins

 

* Notez que le Règlement est en cours d'approbation à l'Office des professions. Vous pourrez faire votre demande d'attestation de prescription lors de la date d'entrée en vigueur qui demeure, pour le moment, inconnue. L'OIIQ vous informera alors des modalités à suivre pour déposer votre demande d'attestation. 

Après l'entrée en vigueur du Règlement, il sera trop tard, seuls les titulaires d'un baccalauréat en sciences infirmières pourront obtenir le droit de prescrire.

Mots-clés