Fondation de l’OIIQ : 10 conseils pour demander une subvention

Publié le 19 juillet 2017
  • Fondation de l'OIIQ - Appel de projet 2018
    1 de 1
    Candidatures acceptées jusqu’au 2 octobre, à 17 h. 

Vous souhaitez obtenir une subvention Pour mieux soigner de la Fondation de l’OIIQ. Voici dix conseils pour bonifier votre candidature.

Les candidatures sont acceptées jusqu’au 2 octobre 2017, à 17 h.

1. Qu’est-ce que la subvention Pour mieux soigner?

Une subvention, d'une valeur pouvant aller jusqu'à 250 000 $, destinée à faciliter la réalisation et l’évaluation d’un projet clinique d’envergure. Le projet doit être axé sur des pratiques cliniques mettant en valeur la contribution des infirmières. Les retombées du projet doivent profiter directement à la clientèle et permettre de « mieux soigner ». Il doit s’agir d’un projet innovant et non du financement d’activités courantes d’un établissement.

2. Quels sont les domaines privilégiés par la Fondation?

Aucun domaine n’est exclu. La participation est ouverte à toutes les régions du Québec.

3. Quelles sont les conditions gagnantes pour un projet?

Avant même de soumettre un projet, il faut s’entourer de personnes-clés pour avoir les appuis nécessaires à sa réalisation.

  • La synergie entre les acteurs est un facteur important pour mener à bien un projet. Comme le projet doit mettre en valeur la contribution de l’infirmière, celle-ci doit en être partie prenante.
  • L’implication de la direction des soins infirmiers est également incontournable, surtout pour la configuration du modèle de soins et pour les orientations concernant l’organisation et la distribution des soins infirmiers.
  • La participation active de chercheurs en sciences infirmières est essentielle pour définir des indicateurs de réussite, pour évaluer l’impact de la contribution infirmière et pour faire ressortir les conditions gagnantes pour transposer ce projet.
  • La pérennité du projet est un élément crucial, car il doit se poursuivre au-delà de la période concernée par la subvention. Par conséquent, il importe d’obtenir l’engagement d’un CIUSSS ou d’une fondation d’y contribuer financièrement au projet ou d’y investir ses propres ressources.

Rien n’empêche la participation de personnes extérieures au réseau de la santé, mais les mêmes critères doivent être respectés.

4. Quelles sont les étapes à suivre pour soumettre un projet?

  1. Réunir les acteurs-clés pour mener le projet à bon port : direction des soins infirmiers, équipe de recherche en sciences infirmières, infirmières terrain, autres partenaires tels que des professionnels ou organismes dont l’activité a une corrélation avec la thématique du projet.
  2. Prendre connaissance des critères d’admissibilité et s’assurer de les respecter.
  3. S’assurer que le projet proposé met en œuvre des pratiques cliniques qui bénéficient à la population et répondent à des besoins ou une problématique pertinente.
  4. Remplir les pages du Guide de présentation des projets, qui est maintenant en ligne.

» Consultez le Guide de présentation de projets

5. Qui détermine le projet choisi?

Le processus de sélection s’appuie sur des critères d’évaluation déterminés.

Un comité consultatif est chargé de faire des recommandations au conseil d’administration (CA) de la Fondation de l’OIIQ. Le comité est composé de cinq membres qui représentent le CA de la Fondation, celui de l’OIIQ, ainsi que les chercheurs en sciences infirmières. Parmi ces représentants, il y a des infirmières et des gens d’affaires, une diversité qui permet d’avoir des regards différents sur les projets. En définitive, c’est le CA de la Fondation qui, après discussion, sélectionne le projet gagnant.

6. Quelles sont les erreurs les plus fréquentes dans la présentation des projets? 

L’erreur la plus fréquente est un manque de synergie parmi les acteurs. Autre erreur fréquente : un manque de précision dans les lettres d’appui.

7. Qu’est-ce qu’un bon projet?

Un projet de qualité est :

  • Axé sur la pratique clinique
  • Transposable à d’autres milieux ou d’autres régions
  • Susceptible de toucher un grand nombre de patients aurait une longueur d’avance sur les autres.

8. Quel est le rôle de l’équipe de recherche?

L’équipe de recherche accompagnant le projet apporte une très grande valeur ajoutée. En collaboration avec l’équipe de projet, elle définit la méthodologie et les indicateurs, répertorie les impacts dans l’action, mesure les retombées et contribue activement à faire connaître les résultats du projet.

9. Quels sont les avantages de la subvention?

En plus d’un appui monétaire considérable, le projet gagnant bénéficie d’une crédibilité qui tient au mérite d’avoir été reconnu par la Fondation. Il profite également d’une visibilité grâce aux activités que la Fondation mène pour le promouvoir.

10. Que se passe-t-il pour les projets non retenus?

Les équipes non sélectionnées sont avisées par écrit de la décision. Aucune rétroaction n’est fournie sur les motifs. Les équipes peuvent toutefois soumettre à nouveau un projet l’année suivante.

Les candidatures sont acceptées jusqu’au 2 octobre 2017, à 17 h.

» Pour en savoir davantage : Conditions d’admissibilité et critères d’évaluation (PDF)

Mots-clés