Comment améliorer la qualité de l’air intérieur

Publié le 20 Mars 2017
  • Le syndrome des maisons malsaines? Comment améliorer la qualité de l’air intérieur
    1 de 1
    Idées et conseils de professionnels offerts par : TD Assurance Meloche Monnex 

Syndrome des maisons malsaines?  TD Assurance Meloche Monnex vous aide à améliorer la qualité de l’air intérieur de votre logement.

« Au Canada, nous passons 90 % de notre temps à l'intérieur », rappelle Kenneth Maybee, de l’Association pulmonaire du Canada, où il s’occupe des problèmes liés à la qualité de l’air. « Voilà pourquoi chacun de nous devrait se préoccuper de la qualité de l’air dans son habitation. »

Comment savoir si l’air de notre habitation est de piètre qualité? Selon M. Maybee, notre corps se chargera assez rapidement de nous le signaler. « Les personnes ayant des allergies et celles qui souffrent d’asthme ou d’autres problèmes respiratoires seront les premières à en ressentir les effets; toutefois, n’importe qui peut présenter des symptômes », affirme-t-il. « Malheureusement, on peut facilement ignorer ces symptômes ou les attribuer à d’autres facteurs, comme le stress de la vie quotidienne ».

Les effets d’une piètre qualité de l’air à l’intérieur peuvent varier : fatigue, maux de tête fréquents, aggravation des symptômes d’allergies, toux, congestion des sinus ou éternuement, irritation de la peau et même, étourdissements et nausées. Alors, que pouvons-nous faire? « Il faut vérifier si l’air que nous respirons à la maison est de bonne qualité avant que notre corps ne tire la sonnette d’alarme », suggère M. Maybee.

Vérifier la qualité de l’air

« La meilleure façon de régler les problèmes de qualité d’air, c’est de s’attaquer à l’origine du problème », préconise M. Maybee. « La première étape consiste à trouver les sources de polluants. »

Vous pouvez retenir les services d’un inspecteur en bâtiment, lequel utilisera les instruments nécessaires pour détecter les polluants et vous faire des recommandations. Notre spécialiste ajoute que vous pouvez également le faire vous-même en suivant les directives préconisées par les experts en la matière.

« L’Association pulmonaire vous explique comment procéder à une inspection en règle de votre habitation et améliorer la qualité de l’air ambiant », signale M. Maybee. « L’inspection se fait pièce par pièce et s’avère plutôt facile; cela n’exige pas beaucoup de temps et on vous indique les étapes à suivre pour régler n’importe quel problème. » Rendez-vous sur www.yourhealthyhome.ca (en Anglais seulement) ou téléchargez Le guide d’inspection de la maison saine produit par l’Association.

De l’air plus sain, en quelques étapes

  1. Interdisez que l’on fume dans votre habitation. « La fumée des cigarettes ou d’autres produits du tabac constitue la principale source de pollution de l’air intérieur », souligne M. Maybee.
  2. « Assurez-vous que les appareils de combustion (comme les cuisinières à gaz, les cheminées et les appareils de chauffage) sont bien entretenus et vérifiés régulièrement », poursuit-il.
  3. Veillez à ce que chaque pièce soit bien aérée. « Cela ne signifie pas simplement ouvrir la fenêtre quand la température le permet », ajoute-t-il. « Par exemple, avez-vous vérifié si le tuyau d’évacuation de votre sécheuse était obstrué ou perforé? Si c’est le cas, l’air malsain qui s’échappe de l’appareil envahit votre habitation plutôt que d’être évacué vers l’extérieur, comme il faudrait. »
  4. Surveillez le niveau d’humidité dans votre habitation. « Si nécessaire, installez un déshumidificateur dans le sous-sol. »
  5. Réparez les fissures et les lézardes dans les murs, les planchers et les fondations.
  6. Gardez votre maison propre. Envisagez l’achat d’un aspirateur muni d’un filtre HEPA qui effectue une filtration des petites particules. « Le but, c’est d’enlever la poussière et non de la diffuser dans l’air », explique-t-il. « À cet effet, un aspirateur central, qui évacue l’air vers l’extérieur, est tout indiqué. »
  7. Ne laissez pas tourner le moteur de votre voiture quand elle se trouve dans le garage ou dans l’entrée du garage.
  8. Assurez-vous que les contenants de peinture entamés sont fermés hermétiquement et entreposés en lieu sûr. « Encore mieux, apportez-les à un organisme qui se chargera de les recycler ou de les éliminer de façon appropriée, par exemple un centre de récupération de produits dangereux », recommande M. Maybee. « Par ailleurs, essayez d’utiliser des produits de nettoyage non parfumés, ou faites-les vous-même avec du bicarbonate de soude ou du vinaigre. »
  9. Si vous achetez des meubles en panneaux d’aggloméré ou en panneaux de fibre de densité moyenne, vérifiez s’ils sont scellés ou revêtus. Ces matériaux peuvent en effet contenir des liants à base de résine urée-formaldéhyde.

En terminant, n’oubliez jamais le message de l’Association pulmonaire du Canada : « À bout de souffle, rien ne va plus. »

Les filtres ne font pas de miracle

De plus en plus, on compte sur les filtres à air pour enrayer les polluants et les odeurs qui flottent dans l’air de nos habitations. Or, il faut avant tout chercher à éliminer les sources de la piètre qualité de l’air, souligne Kenneth Maybee, de l’Association pulmonaire du Canada, où il s’occupe des problèmes liés à la qualité de l’air. Aucun système de filtration ne constitue une solution « miracle », prévient-il. Et ne justifie son prix.

Si vous souhaitez faire l’essai d’un filtre à air ou si votre médecin vous a suggéré d’en utiliser un pour vous aider à résoudre un problème de santé en particulier, renseignez-vous. Avant d’acheter, lisez les conseils de l’Association pulmonaire sur les purificateurs d’air.

» Pour en savoir plus, visitez le site Web de l'OIIQ

Idées et conseils de professionnels offerts par :  TD Assurance Meloche Monnex

TD Assurance Meloche Monnex est le nom d'affaires de SÉCURITÉ NATIONALE COMPAGNIE D'ASSURANCE, laquelle souscrit le programme d'assurances habitation et auto. Le programme est distribué par Meloche Monnex assurance et services financiers inc. au Québec et par Meloche Monnex services financiers inc. dans le reste du Canada. Cet article vous est adressé à titre d’information seulement. Les commentaires et les opinions qui y sont exprimés sont ceux des experts ayant été interviewés et ne représentent pas le point de vue de Meloche Monnex inc. ni celui de ses filiales. Veuillez noter que le code de la route et les lois régissant la circulation routière peuvent varier d’une province à l’autre. Tous droits réservés © 2007-2015 Meloche Monnex Inc.

Mots-clés